Dans toutes les différentes traditions du yoga, il y a cette idée que l’être humain est plus qu’un corps physique et que la vie est beaucoup plus que juste ce que l’on peut voir.

« Ce qu’on appelle matière, est la vibration de l’énergie qui a été tellement ralentie qu’à être imperceptible par les sens. Il n’y a pas de matière. » – Albert Einstein

De ce point de vue, tout est énergie.  Tout ce qui nous entoure et tout ce que nous sommes, est énergie: notre corps, nos pensées, no émotions, nos paroles etc.

Dans la pratique du yoga, on utilise des techniques de respiration (pranayama), de son (mantra) et de posture (asana) pour puiser dans cette vaste source d’énergie que nous sommes et qui compose tout ce qui est « plus que juste ce que l’on peut voir ».

Le langage qui informe la pratique du yoga est le sanscrit.  Un langage ancien et vibrationnel. L’idée est que les sons même créent des changements vibrationnels dans la structure de l’être humain.  Lorsqu’on chante le mantra AUM par exemple, on change le ratio, la profondeur et le rythme de la respiration ce qui a un impact sur l’état de notre conscience parce qu’on affecte les patterns « praniques » qui régissent notre corps physique, émotionnel et mental.

On fait un travail similaire avec la pratique posturale (asana), mais en prenant différentes formes physiques.  Dans une pratique d’asana, on prend différentes formes géométriques, on prend aussi différentes formes de la nature comme un arbre, un oiseau ou un reptile.  Juste en déplaçant le poids du corps on affecte la façon dont on se sent et on affect aussi notre attitude (la position que l’on choisit de prendre par rapport à la vie).  La pratique posturale du yoga, modifie notre conscience par la forme.

Il va de soi avec la pratique du souffle (Pranayama).  Prana qui en sanscrit veut dire énergie vitale. Ayama expansion et Yama contrôle.  En travaillant avec la respiration, en changeant son ratio et son rythme, on peut augmenter, diminuer, stimuler, harmoniser et stabiliser les mouvements de l’énergie vitale en nous.  Le souffle est puissant et affecte l’équilibre de notre énergie.  En élargissant notre relation avec le souffle à travers le pranayama, nous pouvons élargir notre conscience.

Yoga – qui veut dire union, unir ou joindre en sanscrit – est une technologie qui nous permet d’unir les différents aspects de nous même (ce que l’on peut voir et ce que l’on ne peut pas voir) en joignant notre attention à notre corps, à notre souffle, et à notre mental pour unir notre conscience individuelle à la conscience collective et universelle.